Attention aux tiques !

Ces parasites peuvent vous transmettre une maladie grave.!

Elles sont actives de mai à septembre, lorsque les températures extérieures sont comprises entre 7 C et 25 C .

Les tiques sont présentes dans les hautes herbes et les broussailles en général à moins d’un mètre du sol. Elles se logent sur les animaux et les personnes qui passent tout près d’elles. Les tiques rampent, elles ne peuvent ni voler ni sauter.

« Mieux vaut prévenir que guérir »
Portez des vêtements couvrant la peau : manches longues, pantalons, chaussettes, montantes, chapeau, etc. Il est plus facile de détecter les tiques sur des vêtements clairs.
Employez des produits répulsifs contre les tiques. Les produits efficaces sont souvent à base de 30% de DEET (N-diethyl-meta-toluamide) et doivent être appliqués aux vêtements et non sur la peau.

Soyez vigilantes
Au retour de la randonnée examiner soigneusement son corps (surtout aines, ceinture, plis, genoux, mais elles peuvent être partout). Assurez-vous qu’il n’y a pas de tiques sur vos vêtements ou dans vos cheveux. Attention les bébés tiques appelées nymphes sont toutes petites, à peine le taille d’un tête d’épingle !

Que faire en cas de piqûre par une tique?
Retirer la tique immédiatement. Plus elle reste de temps dans la peau, plus elle risque de transmettre la bactérie infectieuse. En dessous de 6-12 h, les risques de transmission de maladies sont très faibles.

… Ne pas asperger la tique d’éther, alcool, pétrole…, ne pas la brûler avec une cigarette, tous moyens qui la conduisent à régurgiter toutes ses bactéries, virus, toxines… dans votre organisme et accroître le risque d’infection!

L’idéal est un tire-tic empoignez-la le plus près possible de la peau et tirez-la lentement avec force qui permet de tourner facilement la tique d’1/2 tour dans le sens contraire d’une aiguille d’une montre tout en tirant . La tique ne peut résister à une rotation et on la récupère entièrement et bien vivante. Ou sinon une pince à épiler mais attention de ne pas l’écraser.
Après l’extraction, une bonne désinfection de la plaie s’impose.

Après extraction ne pas chercher à l’écraser mais jeter la tique dans les toilettes.
Lavez-vous bien les mains après tout contact avec une tique.

Si la tête de la tique reste accrochée dans la peau, ce n’est pas trop grave car c’est surtout dans le « ventre » que se trouve l’infection éventuelle.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas enlever la tique vous-même, vous pouvez la faire enlever chez un pharmacien ou un médecin. Mais insistez pour qu’il ne mette pas d’éther pour endormir la tique. C’est important car beaucoup d’entre eux ne savent pas que cette pratique augmente le risque d’infection.

Que faire après avoir retiré la tique?
Inscrire dans un agenda la date de la morsure pour la mentionner au médecin si nécessaire.
Observez votre peau et assurez-vous que les symptômes typiques de l’infection de Lyme n’apparaissent pas dans les 7 jours qui suivent la morsure: auréole rouge autour du point de morsure, fièvre, symptômes de grippe, mal é la tête etc. …
Consultez votre médecin si certains de ces symptômes apparaissent. Il vous prescrira des antibiotiques pendant 3 semaines.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Les commentaires sont fermés.